La reproduction des loutres

La reproduction des loutres, cycle d’accouplement, période de reproduction

 

En période de reproduction, la loutre se distingue aussi des autres mustélidés. Elle peut mettre bas à n’importe quel moment de l’année. Cependant, dans les îles de Shetland, à l’échelle d’une population, on observe davantage d’accouplements entre fin décembre et le début du mois de mars.

Dans les marais de l’ouest, la découverte de cadavres de jeunes loutres, ainsi que le relevé de traces de louerons nous ont permis de définir une période de rut préférentielle. La reproduction des loutres  interviendrait à une période précise, de la fin avril à la fin juillet.

L’oestrus de la femelle surviendrait tous les 40 à 45 jours, et durerait environ 14 jours. Pendant la période de rut, c’est le mâle qui investit le domaines vital de la femelle et les deux partenaires; vivent ensemble pendant quelques jours et partage alors le gite. Pendant l’appariement (moment de la reproduction), les loutres, surtout les mâles font preuve d’une activité plus importante, effectuent de longs déplacements et multiplient les marquages territoriaux. La vocalisation est plus fréquente pendant la de reproduction des loutres et jouent un rôle évident dans l’accouplement.

 

L’accouplement 

Le couple de loutre passe de long moment à s’ébattre dans l’eau et à courir le long des berges. En présence de la femelle loutre, le mâle loutre se montre très affairé et très agité. Il la poursuit en criant, fait des bonds autour d’elle, grimpe sur son dos, l’enlace puis la libère; ces courses-poursuites peuvent durer plus d’une heure. Comportement singulier pour un mustélidé, pendant sa cour, le mâle, frappe parfois la queue sur le sol. À l’eau, les partenaires se livrent à des luttes ritualisées accompagnées de cris stridents et de roulés-boulés aquatique. Chacun faisant surface tour à tour. Lors de l’accouplement, le mâle monte sur le dos de la femelle, l’étreint et la saisit à la nuque par le bout des dents.

 

 

2 réponses sur “La reproduction des loutres”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *