Le régime alimentaire de la loutre

Le régime alimentaire de la loutre est très variable. 

Comme tous les carnivores, elle se nourrit de ce qu’elle trouve et de ce qu’elle peut attraper sans peine. Essentiellement piscivore, la loutre apprécie les batraciens, les crabes, les écrevisses, les mollusques, les larves d’insectes, les reptiles et les vers, et même des poussins d’oiseaux aquatiques. Elle a donc un régime alimentaire très varié.

La loutre  mange toujours aussitôt sa proie, contrairement au renard ou au chien lesquels souvent, l’enterrent pour plus tard mais cela peut s’expliquer par la différence de régime alimentaire. Les parents ne partagent qu’avec leurs petits. Les loutres emploient toutes sorte de tactiques pour chasser. Certaines saisissent leur proie entre leurs mâchoires après les avoir poursuivies sous l’eau. D’autres loutres se servent davantage de leurs mains. Narines et oreilles obturées pour plonger, elles ne peuvent guère compter sur leurs sens de l’odorat et de l’ouïe. En guise de compensation , elles possèdent des moustaches appelées vibrisses, extrêmement sensibles au toucher, et qui leur permettent de détecter la moindre ondulation provoquée par la fuite d’un poisson ou l’approche d’un ennemi.

Efficaces, elles chassent vite ce dont elles ont besoins pour combler leurs besoins quotidiens. La loutre eurasiatique consomme environ un kilogramme de nourriture par jour; elle s’octroie plusieurs expéditions dans la journée, entrecoupées de temps de repos. 

Dotée d’un métabolisme élevé, la loutre digère en quelques heures, ce qui lui permet de reprendre des forces, mais l’oblige à manger souvent.

Une pensée sur “Le régime alimentaire de la loutre”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *