Les loutres de rivière et marine

Les loutres du genre Lutra sont appelées loutres communes ou loutres de rivière, terme qui prête à confusion car elles vivent aussi sur le littoral.

Ce genre est le plus répandu, avec ses huit espèces, qui comprennent la loutre du Canada, la loutre eurasiatique; la loutre d’Amérique centrale, la loutre d’Amérique du sud, la loutre marine, la loutre à cou tacheté, la loutre d’Asie.

Toutes les loutres de rivière se ressemblent bien que la latino-américaine soit un peu plus petite. La loutre du Canada se trouve dans toute l’Amérique du nord, la latino-américaine en Amérique centrale et au Sud, la loutre d’Amérique du sud à la pointe du contient sud-américain. L’eurasiatique vit en Irlande comme au Kamchatka, en passant par la Russie, et jusqu’à Java.

Les loutres selon la géographie.

La loutre d’Asie que certains zoologistes rapprochent de la loutre eurasiatique, vit près des ruisseaux de haute montagne au sud-est de l’Asie. Elle a un museau poilu et des taches à la gorge. La loutre marine est la plus rare de toute. On la trouve dans les eaux turbulentes de la cote ouest de l’Amérique du sud, du Pérou au cap Horn. Contrairement à la loutre de mer du Pacifique Nord; elle vient régulièrement à terre et élève ses petits dans des grottes. Sa mâchoire et ses dents n’étant pas adaptées à la dégustation de mollusques et d’oursins, elle préfère les crustacés.

Au cours de son voyage sur Beagle entre 1831 et 1836, Darwin nota que les natifs de la terre de Feu mangeaient la chair de cette loutre et fabriquaient des chapeaux avec sa fourrure. La loutre eurasiatique chasse la nuit, et la pleine lune la rend particulièrement active.

L’adulte peut parcourir de nombreux kilomètre, le plus souvent en solitaire. La mère garde toujours ses petits auprès d’elle. La loutre n’hiberne pas. Ceci ne présente aucun problème pour celle qui vivent dans les régions à climat doux, mais les loutres du nord de l’Eurasie et de l’Amérique sont bien obligées de se nourrir chaque jour. Sur les lacs gelés, elles cherchent un trou pour se glisser dans l’eau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *