La période de reproduction des loutres

Fait rare chez les carnivores, et unique parmi les mustélidés, la reproduction des loutres peut avoir lieu à n’importe que moment de l’année.

Un secteur favorable, comportant des gites à l’abri du dérangement; ainsi qu’une source d’alimentation suffisante semblent être les facteurs déterminants pour la période de reproduction des loutres, sans relation avec une saison particulière.

Le mâle est en activité sexuelle une grande partie de l’année, tandis que l’oestrus de la femelle; d’une durée de deux semaines environ, intervient tous les 40 à 45 jours. La maturité sexuelle est atteinte à 18 mois environs pour les mâles, au cours de la troisième année pour les femelles. 

Les femelles en chaleur attirent les mâles en déposant des épreintes et des sécrétions vaginales en des zones bien précises.  Le mâle investit le territoire de la femelle, le couple reste ensemble quelques jours seulement. Au cours desquels ils vont passer de long moments; à courir et s’ébattre dans l’eau et sur les berges, en émettant de nombreuses manifestations sonores.

Peu d’étude ont été menées sur les critères de choix des partenaires; mais il a été suggéré que les femelles de petite taille étaient privilégiées pour la reproduction. Car elles mobilisent moins d’énergie à leurs propres maintenance (métabolisme de base). et donc plus d’énergie à l’élevage des jeunes loutrons. 

La copulation des loutres 

La copulation a lieu dans l’eau , la femelle repousse ensuite le male qui regagne son domaine vital. Au cours de la gestation, la femelle restreint la taille de son domaine d’activité et limite ses déplacements. La fréquence et le nombre  de ses marquages diminuent également.  Elle choisit où aménage alors sa catiche, qui dispose souvent de plusieurs chambres niveaux différents.  Pour éviter la noyade en cas de montée des eaux. Une cheminée naturelle assure la communication avec l’air extérieur, et il existe généralement deux entrées. L’une située sous le niveau de l’eau, l’autre accessible par voie terrestre, mais bien à l’abri des risques d’intrusion. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *