La loutre une espèce menacée

chasse aux loutres

La loutre une espèce menacée?

 

Historiquement, les causes de déclin de la loutre en France sont liés à l’action de l’Homme; principalement au piégeage et à la chasse.

L’espèce était pourchassée pour deux raisons majeures : d’une part, pour la qualité de sa fourrure, très prisée en pelleterie. Et d’autre part pour son comportement prédateur spécialisé sur la faune piscicole. 

C’est surtout pendant la première moitié du XXe siècle que la chasse et, surtout le piégeage; eurent un impact déterminant sur la population de la loutre en France. En 1926, sur le modèle de la louveterie mise en place depuis Charlemagne; la loterie Française vit le jour, à l’instigation de Joseph Levitre. 

En France,

la chasse à la loutre aux chiens  courant, est restée relativement localisée et modéré; toutefois, quelques équipage, constitués sur le modèle anglais, ont pratiqué ce type de vénerie dans le centre et l’ouest du pays, tel que celui du comte de Tinguy ou celui de l’illustre Honoré Guillot; c’était une autre époque…

Aujourd’hui interdits, les pièges à mâchoires n’occasionnent plus aucun dégâts importants ni soutenus sur les populations de loutres. Mais dans les zones de marais où se pratiquent les grandes cultures de céréales et d’oléagineux; ce type d’engin est encore utilisé illégalement pour limiter les ragondins;  et les rats musqués en alternance avec les campagnes d’empoisonnement. De plus, la lutte chimique par anticoagulants pose aussi problème car les substances utilisées, comme la bromadiose, ont une certaine rémanence et se retrouvent dans les tissus des loutres qui consomment périodiquement ces rongeurs aquatiques. 

Actuellement, la cause de mortalité directe la plus importante des loutres, reste la collision avec les véhicules à moteur. De la Bretagne aux Landes de Gascogne par exemple; la configuration des chaussées et la structure du réseau hydrographique font que, dans ces secteurs, les loutres sont fréquemment exposées aux risques de collisions routières.

La loutre d’Asie

la loutre d'Asie

La loutre d’Asie, une espèce menacée. 

Outre la loutre eurasiatique et la loutre d’Asie, deux autres espèces vivent en Asie : l’une, dite à pelage lisse ou de Sumatra ; et l’autre, dite à petites griffes. Comme pour leurs cousines d’Afrique; leurs styles de vie et leurs régimes différentes. En effet les loutres eurasiatiques préfèrent les ruisseaux tranquilles et les lac isolés, et attrapent leur proie avec les dents. Continuer la lecture de « La loutre d’Asie »

La vie secrète de la loutre

loutre

La loutre, sa vie secrète 

Animal fascinant et mystérieux, la loutre a toujours suscité la curiosité des naturalistes et des scientifiques ; pourtant , ses mœurs restent encore mal connues. L’étude de son comportement dans la nature est une entreprise difficile car l’animal est très rusé, souvent farouche et, nous l’avons déjà dit , généralement nocturne sous nos latitudes.

Continuer la lecture de « La vie secrète de la loutre »

Les loutrons ( Petits de la loutre)

loutrons

L’éducation longue et délicate des loutrons 

La naissance.

  •  En règle générale, les loutrons ( généralement deux , parfois trois exceptionnellement quatre ) mesurent moins de 20 cm et pèsent à peine 100g. L’éducation des loutrons est très lente ainsi quand ils sortent du terrier , à l’âge de 4 mois ; ils ne savent ni nager, ni plonger , ni pêcher. Ils sont aveugles,sans dents et couvert d’une fine fourrure gris souris.Ils n’ouvriront les yeux que vers l’âge de 30-35 jours, époque à laquelle apparaissent les premières dents de lait.

Continuer la lecture de « Les loutrons ( Petits de la loutre) »

Les reliefs de repas

reliefs de repas

À la découverte des reliefs de repas de la loutre

Description

  • Tout d’abord les reliefs de repas sont les restes de proies abandonnés par la loutre sur les lieux d’alimentation . La plupart du temps , les loutres ingèrent les proies consommées entièrement . C’est la règle pour les poissons, les petits crustacés, les petits invertébrés , les grenouilles, les petits mammifères.

Continuer la lecture de « Les reliefs de repas »

La loutre géante

loutre géante

À la découverte de la loutre géante

 

La loutre géante est la plus imposante et la plus rare de toutes. Un mâle adulte peut mesurer plus de deux mètres, deux fois la taille du plus grand de ses cousins. C’est aussi la loutre la plus bruyante du monde : elle aboie, grogne, feule, éternue, hurle, gémit …

Elle saisit ses proies avec les dents et, si elle a une prédilection pour le poisson, elle aime aussi les reptiles, les amphibiens, les oiseaux et les crustacés. Elle est très dépendante des mouvements des rivières du bassin amazonien, où elle vit. Pendant la saison des pluies, les cours d’eau débordent, et les poissons se réfugient dans les forêts inondées pour le frai. La loutre géante les y suit pour revenir avec eux vers les cours d’eau en saison sèche. Continuer la lecture de « La loutre géante »

La loutre d’Afrique

loutre d'Afrique

À la découverte de la loutre d’Afrique.

Grace a ses pattes palmées, la loutre à cou tacheté est l’une des meilleures nageuses de toutes les loutres d’eau douce. Elle vit dans les rivières et les lacs d’Afrique, au sud du Sahara. Très agile, elle peut saisir les poissons les plus rapides. Elle serre sa proie entre les mâchoires et la porte à terre, puis la plaçant soigneusement dans ses mains, elle la dévore en commençant par la tête. Continuer la lecture de « La loutre d’Afrique »

La loutre, un carnivore aquatique

La loutre, un carnivore aquatique

Découvrez la loutre, un carnivore aquatique…

 

Super-prédateur adapté à la nage, la loutre puise l’essentiel de ses proies dans le milieu aquatique et ses marges. Carnivore toujours actif, la loutre consomme de 12 à 15% de son poids par jour, soit de 850 g à 1200 g de nourriture. Dans la nature, les femelles loutres allaitantes peuvent meme consommer quotidiennement jusqu’à 28% de leur poids, pendant de courtes périodes.

Continuer la lecture de « La loutre, un carnivore aquatique »

La vie de famille des loutres

vie de famille des loutres

Découvrez la vie de famille des loutres…

Ce sont les conditions climatiques et l’abondance de la nourriture; qui définissent dans la plupart des cas, la période de reproduction des loutres.

Dans les régions tempérées, les naissances ont lieu au printemps quand les ressources sont nombreuses; alors que dans les zones tropicales, les femelles mettent bas à la saison sèche, le poisson s’étant concentré dans les cours d’eau. Mais, comm souvent, l’exception confirme la règle. Ainsi certaines loutres d’Asie respectent elles des périodes très précises, contrairement aux loutres de mer, qui peuvent engendrer tout au long de l’année. Continuer la lecture de « La vie de famille des loutres »

Le déclin de la Loutre

Déclin de la Loutre

Découvrez les principales causes du déclin de la Loutre 

 

La chasse, le piégeage, puis les pollutions de toute nature, ont été les principaux responsables du déclin de la loutre, une espèce à stratégie de reproduction lente. D’autres facteurs interviennent également pour accentuer sa régression. 

  • Tourbières et autres zones humides de bas fond (par exemple fondrières à laîches, hesk en breton). Les filtres biologiques et précieuses éponges pour réguler crues et sécheresses. Aussi, ce sont des milieux primordiaux pour la reproduction de la loutre. Ceux-ci subissent hélas de nombreuses agressions. 
  • Mais aussi l’assèchement des tourbières et des marais, recalibrages et nettoyages excessifs des cours d’eau. Les déboisements, remembrements, enrésinements, interviennent indirectement en appauvrissant la capacité d’accueil des milieux aquatiques. De plus, la raréfaction des gîtes disponibles ou les dérangement excessifs causés par l’homme ou les animaux domestiques (chien errants, bétail) interdisent une fixation de l’espèce à un territoire, indispensable à sa reproduction

Continuer la lecture de « Le déclin de la Loutre »